Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Rochetaillée sur Saône

Menu principal

Contenu

Imprimer

Jean Raine

 
Peintre, Cinéaste, Ecrivain

Né à Schaerbeek, Belgique le 24 janvier 1927 Jean Geneen, dit Jean Raine artiste belge, cinéaste, peintre et poète, est venu s’établir en 1968 à Rochetaillée sur Saône où il est mort le 29 juin1986.

Au cours de sa vie, Jean Raine a traversé, côtoyé, animé de nombreux milieux intellectuels et artistiques.

Jean RAINE
Jean RAINE

- Dès 1943, il fréquente le groupe surréaliste puis, installé à Paris en 1945, fréquente le groupe surréaliste parisien
- 1946, rencontre avec Henri Langlois ; Jean Raine travaille à la cinémathèque, organise le « petit festival du film expérimental et abstrait » à Liège et collabore à divers films.
- Dans les années 50 après sa rencontre avec le groupe COBRA, mouvement artistique international de l’après seconde guerre mondiale, il écrit dans la revue du groupe et commence à peindre en 1957.
- Pendant les années 60, son activité picturale s’épanouit. Surréalisme, expressionnisme et mouvement COBRA se sont donnés rendez vous dans son œuvre.
- En 1965, il épouse Sankisa Rolin Huymans

En relation étroite avec Marcel Broodthears (artiste plasticien belge 28/01/1924 – 28/01/1976) il s’installe aux USA - San Francisco puis Los Angelès - au cours des années 1966/1968.

Mme Raine travaillant comme enseignante à l’école internationale d’enseignement infirmier supérieur de Lyon, le couple s’installe à Rochetaillée sur Saône en septembre 1968.

- Au cours des années suivantes, il poursuit son œuvre peinte, s’orientant en 1981 vers de grands formats.
- Depuis les années 60, on recense plus de 200 expositions de ses œuvres, seul ou en collectif, en France, mais aussi dans 9 pays, en Europe et Amérique du Nord et du Sud.

Nous laisserons le dernier mot à Mme Sanky Raine, in Lyon Poche, 2007 :

Don d'une oeuvre à l'école
Don d’une oeuvre à l’école

« L’œuvre de Jean Raine peut donner lieu à toutes sortes de légendes et de fantasmes tant le peintre constitue un des archétypes de l’artiste maudit (…) Lui qui peignait « le cerveau dans la main », met en formes et en couleurs les labyrinthes de sa pensée comme autant de figures de son enfermement et de ses désinhibitions. Figures hallucinatoires, monstres, ectoplasmes qui sont ses cris, ses jets, ses cauchemars, en autant de signes de ses ivresses et de ses délires (…)

L'école Jean Raine
L’école Jean Raine

En hommage à Jean Raine, le conseil municipal a décidé de donner son nom à l’école du village. Mme Sanky Raine a fait don à l’école d’une de ses œuvres lors de la pose d’une plaque à sa mémoire le 7 mars 2009.